Benoît Alleaume, explique que le marché français...

Benoît Alleaume, directeur des ventes spéciales et de Renault Parc Entreprise, explique que le marché français des flottes reste plus solide que le marché automobile dans son ensemble, car les entreprises ont besoin de l’automobile comme d’un outil de travail, et qu’on est dans une phase de renouvellement des parcs, « à la suite de l’allongement des durées de détention des voitures après 2008, sous l’effet de la crise ». (Express)

Alexandra Frutos