Le groupe japonais NGK Insulators va payer 65 millions dollars d'amende pour entente sur les prix

Le groupe japonais NGK Insulators va payer 65,3 millions de dollars d'amende pour avoir participé à une entente sur le prix des pièces détachées automobiles, a indiqué le Département de la Justice américain.

NGK a également admis avoir fait obstruction a une enquête fédérale. L'entente porte sur des composants en céramique pour pots catalytiques utilisés dans l'industrie automobile par General Motors, Toyota, Nissan et certaines de leurs filiales. Cette entente a commencé en juillet 2000 et s'est prolongée jusqu'en 2010 et NGK a détruit des preuves qui auraient permis aux autorités américaines de progresser dans leur enquête.

La condamnation de NGK fait partie d'une enquête des autorités américaines sur les malversations dans le marché des pièces détachées automobiles qui a déjà abouti à des sanctions contre 36 entreprises et 30 de leurs dirigeants pour des amendes atteignant un total de 2,5 milliards de dollars. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS 3/9/15)

Juliette Rodrigues