GM TENTE D'ÉVALUER L'IMPACT DU SCANDALE KOBE STEEL

Par Frédérique Payneau, Publié le 12/10/2017
Le 14h00 décortique

General Motors vérifie si ses véhicules comportent des pièces ou composants fournis par le géant japonais de la sidérurgie Kobe Steel, qui auraient fait l'objet d'une fausse certification.

« General Motors est au courant des informations faisant état d'une importante altération des produits du cuivre et de l'aluminium de Kobe Steel. Nous en examinons les répercussions éventuelles [...] », a indiqué Nick Richards, porte-parole du constructeur américain, à Reuters.

General Motors, Toyota et quelque 200 autres entreprises pourraient être affectées par le scandale qui frappe l'entreprise japonaise. (REUTERS 12/10/17)