Zoom sur les ventes de voitures importées en Corée du Sud en 2014

Les constructeurs étrangers ont poursuivi leur percée sur le marché coréen en 2014. Selon les chiffres communiqués par la KAIDA, l’association des importateurs en Corée du Sud, les ventes de voitures importées ont augmenté de 25,5 %, à 196 359 unités. Sur le seul mois de décembre, elles ont bondi de 38 %, à 17 120 unités.Les marques européennes ont représenté 80,4 % des ventes l’an dernier (avec 157 796 unités écoulées), les marques japonaises 12,3 % et les marques américaines 7,4 %. Les marques allemandes ont consolidé leur position dominante. Leur part de marché est passée de 67,5 % à 69,4 %, alors que celle des marques japonaises a reculé de 1,8 point.BMW a été la première marque importée l’an dernier, avec 40 174 véhicules vendus. Il a été le premier constructeur étranger à franchir la barre des 40 000 unités sur le marché coréen. Mercedes s’est classé deuxième, avec 35 213 unités écoulées ; Volkswagen troisième, avec 30 179 unités et Audi quatrième, avec 27 647 unités. Ford a occupé la cinquième place, avec 8 718 véhicules vendus, et Toyota la sixième, avec 6 840 unités. Les trois modèles importés les plus vendus l’an dernier sont allemands : le Volkswagen Tiguan 2.0 TDI BlueMotion (8 106 unités), la BMW 520D (6 546 unités) et la Mercedes E220 CDI (5 921 unités). Les modèles importés roulant au gazole sont de loin les plus populaires auprès des acheteurs coréens. L’an dernier, 133 054 véhicules diesel ont été vendus (+ 36,9 %). Les ventes de véhicules à essence se sont élevées à 55 383 unités (+ 3,6 %) et celles d’hybrides à 7 736 unités (+ 32,6 %).Selon les services des douanes coréens, les importations d'automobiles en Corée du Sud ont augmenté de 45,4 % en valeur en 2014, à 7,97 milliards de dollars.

Frédérique Payneau