ZF pourrait retirer son offre pour Haldex, s'il n'atteint pas 50 %

L’équipementier allemand ZF a indiqué qu’il retirerait son offre de reprise pour le Suédois Haldex s’il n’arrivait pas à prendre une participation d’au moins 50 %. Il ne prévoit par ailleurs pas de relever cette offre et ne proposera donc pas plus de 120 couronnes suédoises par action.

ZF détient pour l'instant une participation de 21,4 % dans Haldex et ne compte pas prolonger son offre - qui arrivera à expiration le 3 octobre - s'il n'atteint pas une participation majoritaire à cette date.

ZF et Knorr-Bremse sont tous deux en compétition pour reprendre le fabricant suédois de systèmes de freinage. Bien que l'offre de Knorr-Bremse soit légèrement plus élevée, le directoire d'Haldex avait indiqué sa préférence pour celle de ZF. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE 28/9/16)

Cindy Lavrut