ZF envisage de développer sa propre plateforme de gestion de données

L’équipementier allemand ZF envisage de développer sa propre plateforme de gestion de données en nuage (cloud), en prévision de l’émergence des véhicules autonomes.

L'équipementier envisagerait une telle solution, afin de « sécuriser au maximum » ses systèmes embarqués et de s'assurer de « l'intégrité des informations transmises ».

En revanche, ZF ne prévoit pas pour l'instant de mettre en place une stratégie de l'Internet des Objets, contrairement à ce qu'a pu faire Bosch.

Par ailleurs, dans le domaine de la conduite automatisée, ZF aura mis au point - d'ici à 2020 - un système de freinage d'urgence avec détection de piétons et de cyclistes.

De plus, ZF dispose actuellement de 25 % du marché des caméras automobiles. D'ici à 2021, ses ventes de ce type de caméras devraient s'élever à 9-10 millions d'unités, ce qui représenterait un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros. « La croissance [de ZF] sera en grande partie tirée par l'automatisation de la conduite », a souligné l'équipementier.

Sur le segment des capteurs radar, où il dispose d'une part de marché mondial de 10 % environ, ZF veut proposer « des solutions d'alerte dans les carrefours ». L'équipementier travaille également sur l'imagerie radar pour « reproduire l'environnement avec des ondes » d'ici à 2021-2022. (JOURNALAUTO.COM 27/9/16)

Cindy Lavrut