Yves Bonnefont souhaite que les ventes de DS représentent 10 % à 15 % de celles du groupe PSA

Dans un entretien accordé à AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (5/2/15), le directeur général de DS Yves Bonnefont explique qu’il souhaite que la marque ait un impact important, comme celui d’Audi au sein du groupe Volkswagen. Le responsable vise des ventes qui représenteraient 10 % à 15 % du volume annuel de PSA Peugeot Citroën, contre 4 % l’an dernier. Un objectif qui se rapprocherait du pourcentage de ventes du constructeur aux anneaux, qui a réalisé 17 % des immatriculations l’année dernière au sein du groupe de Wolfsburg.

Pour y parvenir, DS compte ouvrir pas moins de 200 concessions dans des grandes villes, dont 30 DS Store aux Etats-Unis. Pour l’heure, la France est encore le premier marché pour la marque, mais M. Bonnefont admet que ce n’est plus qu’une question de temps avant que la Chine ne passe numéro 1. En 2014, 73 % des ventes de DS ont été réalisées en Europe (contre 85 % l’année précédente). « L’une de mes priorités est de développer DS en dehors de l’Europe. J?ai fixé pour objectif que nous réalisions 50 % des ventes de DS hors d’Europe d’ici à 2016. Ma priorité est d’utiliser la version existante de la DS6 pour mener à bien le développement international de la marque », ajoute le dirigeant.

M. Bonnefont souligne enfin que DS propose une offre alternative par rapport à Peugeot et Citroën puisque, sur un total de 500 000 voitures vendues, 300 000 ont été achetées par des clients qui ne possédaient pas un modèle de l’une des deux marques auparavant.

Alexandra Frutos