Volvo veut devenir une véritable marque de haut de gamme

Volvo veut devenir une véritable marque de haut de gamme et entend à terme atteindre une rentabilité équivalente à celle des marques qu’il veut concurrencer (BMW, Audi, Mercedes), soit autour de 10 %.

Volvo souhaite vendre 800 000 véhicules par an d'ici à 2020 (contre 422 000 en 2012) et compte pour cela sur l'essor de ses ventes en Chine. Volvo veut en effet écouler 200 000 voitures par an sur le marché chinois à l'horizon 2020. Le constructeur suédois compte également revenir à un volume de plus de 100 000 ventes par an aux Etats-Unis (contre environ 65 000 unités par an actuellement).

Afin de séduire les consommateurs chinois, Li Shufu, président de Geely (maison mère de Volvo) souhaite que la marque suédoise développe des berlines de haut de gamme aux goûts des Chinois, plutôt que des voitures sobres et axées uniquement sur la sécurité. Le concept Volvo Concept Coupé, que le constructeur a présenté à Francfort, préfigure cette évolution en matière de design. (REUTERS 10/9/13, AFP 11/9/13)

Cindy Lavrut