Volvo va supprimer 1 000 postes en Pologne, aux Etats-Unis et au Brésil

Volvo, numéro deux mondial des poids lourds, a annoncé le 13 novembre le transfert de la construction de tractopelles et de niveleuses sous son nom en Europe et en Amérique à sa filiale chinoise SDLG, ce qui entraînera la suppression de 1 000 postes, principalement en Pologne, aux Etats-Unis et au Brésil.

En Pologne, la fin de la production des tractopelles conduira à la fermeture de l'usine de Volvo CE (équipements de construction) à Wroclaw.

En octobre, le groupe avait annoncé la poursuite d'un plan d'économies drastique qui lui a permis de redresser sa rentabilité en 2014. Il compte atteindre 3,5 milliards de couronnes (380 millions d'euros) d'économies d'ici à fin 2015. L'année 2014 lui a déjà permis de réaliser des économies supérieures de 1,6 milliard de couronnes à celles de 2013. (AFP 13/11/14, ECHOS 14/11/14)

Alexandra Frutos