Volvo a reçu l'accord de principe des autorités chinoises pour sa future usine

Les autorités chinoises ont donné leur accord de principe à l’implantation d’une nouvelle usine Volvo à Daqing, selon le site de la municipalité chinoise.

Le site nécessiterait un investissement de 4,6 milliards de yuans (576 millions d'euros). Il s'agira de la deuxième usine de la marque suédoise en Chine (après celle de Chengdu).

Le site de Daqing devrait disposer initialement de capacités de production de 80 000 véhicules par an. Volvo prévoit à termes de porter ces capacités à 300 000 unités par an.

L'usine devrait produire des berlines, des véhicules de loisirs et des véhicules à usages multiples, ainsi que des véhicules électriques.

La municipalité de Daqing n'a pas précisé à quelle date devrait débuter la production dans la future usine.

Afin d'obtenir le feu vert des autorités chinoises, Volvo Cars devra fonder une coentreprise avec sa maison mère Geely. En effet, la législation chinoise impose désormais aux constructeurs étrangers de disposer d'une coentreprise en Chine pour pouvoir produire leurs modèles localement. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOTIVE NEWS CHINA 28/6/13)

Cindy Lavrut