Volvo Group a dégagé un bénéfice net nettement inférieur aux prévisions

Volvo Group a dégagé au troisième trimestre un bénéfice net en baisse de 1 %, à 1,387 milliard de couronnes (158 millions d'euros), nettement inférieur aux 2 milliards qu'attendaient les analystes. Son chiffre d'affaires a reculé de 5 %, à 64,880 milliards de couronnes (7,4 milliards d'euros), alors que les analystes tablaient sur 67,7 milliards. A périmètre et changes constants, il a diminué de 3 %.

Le constructeur suédois de poids lourds Volvo Group a par ailleurs annoncé la suppression de 2 000 emplois de cadres et consultants, dans le cadre du plan de restructuration lancé en septembre. Cela représente moins de 2 % des effectifs actuels du groupe (95 400 salariés et 17 200 intérimaires et consultants).

Le directeur général Olof Persson a expliqué que Volvo traversait une phase de transition compliquée, notamment entre les normes d’émissions Euro-5 et Euro-6. « A court terme, la rentabilité souffre d'un niveau élevé de coûts lié à tous les lancements, au changement en faveur de nouveaux produits et au fait que nous produisons actuellement à la fois l'ancienne et la nouvelle génération chez Volvo comme chez Renault Trucks », a-t-il souligné. « Le renouvellement des produits est le plus grand dans l'histoire de Volvo Group, et il signifie que nous allons commencer 2014 avec une gamme fortement compétitive », a-t-il ajouté.

Volvo prévoit que, dans les poids lourds, la plupart de ses marchés resteront en 2014 « à peu près au niveau de 2013 ». Le quatrième trimestre de 2013 devrait être favorable, les clients européens achetant les derniers modèles Euro 5 autorisés. (AFP 25/10/13)

Alexandra Frutos