Volvo France compte vendre 1 800 à 2 000 XC90 en 2015

Le nouveau XC90 est le modèle-phare du stand Volvo au Mondial de l'Automobile de Paris. La deuxième génération du tout terrain de loisir inaugure la plateforme modulaire (SPA) qui servira à la fabrication de quasiment tous les modèles de Volvo. « Nous pensons que le nouveau XC90 peut rééditer la success-story de son prédécesseur, avec une volumétrie réduite car le segment, en France, est descendu de 30 000 à 13 000 unités par an. Dès lors, les places sont plus chères et les concurrents sérieux. Mais nous affichons une très forte ambition avec la perspective de reconquérir la position qui était la nôtre dans le trio de tête du segment, qui reste très piloté par la nouveauté. Nous ciblons une volumétrie de 1 800 à 2 000 ventes, et ce dès 2015 », a déclaré Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Car France.

A fin septembre, la marque suédoise avait conforté sa croissance de 11 % sur le marché hexagonal, avec une pénétration de 0,67 % au cumul des neuf premiers mois. « Il s'agit d'une progression qui est méritée, j'entends par là qu'elle s'est forgée à la force du poignet dans une période où nous n'avons lancé aucun produit. Nous avons même perdu deux modèles à fort volume, la C30 et la C70, qui ne sont plus au catalogue depuis janvier. Sur un marché qui reste plat, notre croissance est soutenue par la dynamique de chacune de nos lignes de produits », a analysé M. Pasquier-Desvignes, réaffirmant l'objectif de 1 % de part de marché à horizon 2020. (JOURNALAUTO.COM 3/10/14)

Alexandra Frutos