Volvo Cars teste ses voitures autonomes en Australie

Volvo Cars teste ses voitures autonomes en Australie, où les deux défis majeurs sont les kangourous (mal reconnus par son système de détection d’animaux) et l’absence de marquage sur les routes de l’outback. En effet, Volvo Cars a développé son système de détection des animaux avec en tête les animaux nordiques, notamment les élans. Le logiciel reconnaît donc bien les animaux à 4 pattes, mais a du mal à analyser les déplacements du kangourous, n'arrivant à mesurer la distance à laquelle se trouve le marsupial selon s'il est au sol ou en train de bondir. Par conséquence, Volvo Cars a décidé d'installer un centre provisoire de recherche dans la réserve naturelle de Tindbindilla, près de Canberra, pour étudier le comportement de ces animaux à poches. L'autre défi de Volvo Cars en Australie est l'absence de marquage sur les routes (ou pistes) de l'outback, alors même que des méga-camions, de parfois 50 m de long, peuvent circuler sur ces routes. L'absence de marquage et la présence de tels véhicules peuvent soulever des problèmes pour les véhicules autonomes. (AUTOMOBILWOCHE 2/7/17)

Cindy Lavrut