Volvo Cars a reçu le feu vert des autorités chinoises pour exploiter deux usines supplémentaires en Chine

Volvo Cars a reçu le feu vert des autorités chinoises pour exploiter deux usines supplémentaires en Chine. Outre ces deux sites, Volvo prépare également de produire des véhicules à compter du 4ème trimestre de cette année dans une usine de sa maison mère Geely, à Chengdu.

Les deux usines supplémentaires se situent à Zhangjiakou (nord-ouest de Pékin) et à Daqing (nord-est de la capitale). L'usine de Zhangjiakou produira des moteurs à compter de l'automne, tandis que celle de Daqing accueillera la production de véhicules dès l'an prochain.

Par ailleurs, Geely proposera des véhicules développés conjointement avec Volvo à partir de 2015. L'étape de recherche et développement a déjà débuté, a expliqué Gui Sheng Yue, président de Geely.

Ces futurs modèles développés en collaboration avec Volvo viseront principalement le marché américain. Le constructeur chinois compte ainsi exporter des voitures aux Etats-Unis à compter de 2016. Geely espère que la réputation de Volvo en matière de sécurité et de fiabilité lui permettra de s'implanter dans des marchés matures tels que les Etats-Unis.

En outre, Geely prévoit d'être le premier exportateur d'automobiles chinois cette année, avec 180 000 unités écoulées à l'étranger (Russie, Ukraine, Indonésie, Sri Lanka, Ethiopie, Uruguay, Egypte et Biélorussie). D'ici à 2018, Geely compte réaliser 60 % de ses ventes à l'exportation. (AFP 23/8/13, AUTOMOTIVE NEWS 23 et 26/8/13, AUTOMOTIVE NEWS CHINA 22 et 27/8/13, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 22/8/13)

Cindy Lavrut