Volkswagen va licencier 900 salariés dans ses usines brésiliennes

Faute d'une demande suffisante, Volkswagen va licencier 900 salariés dans ses usines brésiliennes, à Sao Bernardo do Campo et à Sao Jose dos Pinhais. Les licenciements commenceront le 5 mai.

« Comme d'autres constructeurs dans le pays, nous utilisons les mesures de flexibilité établies dans les contrats entre la direction et les syndicats afin d'adapter notre production à la demande », a expliqué la division brésilienne de Volkswagen.

Malgré ces licenciements, le groupe allemand a indiqué qu'il ne prévoyait pas de modifier son projet d'investir 10 milliards de dollars au Brésil d'ici à la fin de 2018. En effet, le pays reste le quatrième débouché de Volkswagen, après la Chine, l'Allemagne et les Etats-Unis. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 25/4/14)

Cindy Lavrut