Volkswagen propose à ses salariés une augmentation de 2,2 %

Dans le cadre de ses négociations salariales, Volkswagen propose à ses salariés une augmentation de 2,2 %.

Volkswagen est le seul constructeur en Allemagne qui mène des négociations séparées. Chez les autres constructeurs, les hausses de salaires sont négociées par l'IG Metall dans le cadre des discussions sur la convention du secteur de la métallurgie (voir Zoom Eco du 6/2/15).

Cette proposition a soulevé la colère des salariés qui réclament une hausse de 5,5 %. La direction de Volkswagen a justifié cette faible hausse par de nombreuses incertitudes qui pèsent sur les ventes de la marque éponyme (cf. revue de presse du 12/2/15), tandis que le comité d'entreprise a mis en avant les ventes record enregistrées en 2014. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE 12/2/15)

En parallèle, l'Office fédéral des Statistiques a publié une étude révélant que les salaires des employés allemands du secteur de la métallurgie avaient fortement progressé entre 2010 et 2014. Avec une hausse de 11 % sur 4 ans, les salaires ont augmenté plus rapidement que l'inflation (+ 6,6 % entre 2010 et 2014). Cette étude ne devrait pas faciliter les négociations, en donnant un argument supplémentaire aux représentants des employeurs. (AUTOMOBILWOCHE 12/2/15)

Cindy Lavrut