Volkswagen prévoirait un programme « témoins clés »

Volkswagen prévoirait un programme « témoins clés », pour ses salariés impliqués dans l’affaire de manipulation des émissions et qui avoueraient leur forfait. Ceux-ci ne risqueraient alors aucune conséquence en termes de droit du travail.Néanmoins, ce programme « d'amnistie » ne serait pas valable pour les membres du directoire et autres dirigeants.En 2007, dans le cadre de son affaire de corruption, Siemens avait fait usage d'un programme similaire, permettant à de nombreux salariés de s'exprimer et ainsi d'accélérer l'enquête interne.Volkswagen espérerait ainsi pouvoir clarifier rapidement la situation et expliquer comment cette fraude a pu avoir lieu. (HANDELSBLATT, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 30/10/15, SPIEGEL, ZEIT 31/10/15)Par ailleurs, le groupe Volkswagen prévoit une prochaine réunion de crise le 9 novembre, lors de laquelle l'affaire des moteurs diesel truqués sera à l'ordre du jour. Initialement, l'assemblée générale du constructeur devait se dérouler ce jour. (HANDELSBLATT 1/11/15)

Cindy Lavrut