Volkswagen négocie avec plusieurs banques afin de contracter un prêt-relais de 20 milliards d'euros

Le groupe Volkswagen négocie avec plusieurs banques afin de contracter un prêt-relais de 20 milliards d'euros, en vue d'absorber les coûts du scandale des moteurs truqués. (Bloomberg)

Cindy Lavrut