Volkswagen mise sur un plan en cinq points pour rebondir après le scandale de ses moteurs truqués

Le patron de Volkswagen Matthias Müller a présenté hier un plan en cinq points qui doit aider le groupe allemand à rebondir après le scandale du trucage de ses moteurs diesel. La priorité des priorités est d'aider les propriétaires des voitures concernées par le scandale, a indiqué M. Müller. La deuxième est de faire la lumière sur les manipulations. « Nous devons découvrir la vérité et en tirer les leçons », a déclaré le dirigeant.La réorganisation du groupe et le plan d'économies constituent le troisième volet du plan. « Notre groupe sera dirigé à l'avenir d'une façon moins centralisée », a déclaré M. Müller.En point quatre, figure l'atmosphère de travail et l'approche du management dans l'entreprise. « Nous avons besoin d'une culture d'ouverture et de coopération », a souligné le patron de Volkswagen.Enfin, le dernier point du plan concerne les objectifs. Le groupe Volkswagen a jusqu'ici annoncé ses objectifs à l'horizon 2018. Il présentera à la mi-2016 le plan « Stratégie 2025 », a annoncé M. Müller. La question n'est pas de savoir si Volkswagen vend 100 000 voitures de plus ou de moins qu'un concurrent majeur ; l'enjeu est bien plus la croissance qualitative, la rentabilité et la satisfaction du client, a indiqué le dirigeant. (AUTOMOBILWOCHE, AFP 28/10/15, FIGARO, ECHOS 29/10/15)

Frédérique Payneau