Volkswagen et Mercedes ont appelé leurs homologues à établir des plateformes de données indépendantes

Volkswagen et Mercedes ont appelé leurs homologues à établir des plateformes de données indépendantes pour traiter les données reçues via leurs véhicules connectés, afin d’éviter que les données personnelles de leurs clients soient directement transmises à Google. Ces plateformes de données visent à traiter et stocker des données personnelles.« Nous souhaitons nous connecter aux systèmes de données de Google, tout en restant maîtres de nos propres véhicules », a déclaré Martin Winterkorn, président de Volkswagen, ajoutant que des « conflits potentiels [risquaient] d'apparaître au sujet de la mise à disposition des données ». La création de plateformes de données est de plus en plus pertinente pour les constructeurs, au fur et à mesure que de plus nombreux services liés à Internet sont disponibles dans les véhicules, notamment via les systèmes tels que Car Play (Apple) et Android Auto (Google). (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 31/10/14)

Cindy Lavrut