Volkswagen est accusé d'avoir collaboré avec la dictature militaire au Brésil

Volkswagen est accusé d'avoir collaboré avec la dictature militaire au Brésil (entre 1964 et 1985). Une plainte a été déposée par d'anciens salariés du constructeur et des militants, qui accusent le groupe d'avoir permis la torture et la persécution d'opposants à ce régime. (AFP)

Cindy Lavrut