Volkswagen doit présenter des éclaircissements sur le scandale qui affecte le groupe

La nouvelle direction de Volkswagen doit présenter aujourd’hui des éclaircissements sur le scandale qui affecte le groupe, concernant les manipulations des niveaux d’émissions de NOx de certains de ses véhicules diesel.

Juste avant la conférence de presse à ce sujet, Volkswagen a annoncé que l'autre volet du scandale, à savoir les manipulations des émissions de CO2, avait finalement été largement surestimé et 36 000 véhicules sont affectés par des irrégularités sur leurs émissions de CO2 (et non 800 000 ; voir article ci-dessus).

Lors de la conférence, Matthias Müller, nouveau président du groupe Volkswagen, répondra donc principalement à des questions sur les manipulations des émissions de NOx de certains modèles diesel du groupe.

L'objectif est « d'informer sur l'actuelle avancée des explications sur la thématique du diesel ainsi que sur la nouvelle orientation de l'entreprise ».

M. Müller sera accompagné du responsable financier Hans-Dieter Pötsch à cette conférence. (AFP 10/12/15)

Cindy Lavrut