Volkswagen a subi une chute de 24,7 % de ses ventes aux Etats-Unis

La marque Volkswagen a subi une chute de 24,7 % de ses ventes aux Etats-Unis, à 23 882 unités. Cette baisse est une conséquence du scandale des moteurs truqués. En effet, suite à ce scandale, les ventes de modèles dotés de moteurs diesel ont été suspendues sur le marché américain.Les ventes des Jetta et Passat, deux des modèles les plus vendus sur le marché américain, ont reculé de 22,8 % et de 60,4 % le mois dernier.Par ailleurs, en excluant les modèles diesel, les ventes de Volkswagen aux Etats-Unis auraient diminué de 9 % au mois de novembre, ce qui laisse penser que le scandale a nui à l'image de marque de VW, qu'il s'agisse ou non de voitures diesel. Audi, autre marque du groupe Volkswagen affectée par le scandale des moteurs truqués, a pour sa part enregistré une légère hausse de ses ventes aux Etats-Unis en novembre (+ 0,4 %, à 16 700 unités). Sur 11 mois, la marque aux anneaux a vendu 181 803 voitures sur le marché américain (+ 12%). Porsche aurait de son côté vu ses ventes sur le marché américain reculer de 5,3 % le mois dernier.Toutefois, il faudra certainement attendre plusieurs mois pour réaliser la véritable portée commerciale du scandale, d'autant que d'autres volets ont été révélés (manipulations des émissions de CO2 de véhicules diesel et à essence, manipulations sur les moteurs diesel de 3,0 l). (AFP, XINHUA NEWS, AUTOMOTIVE NEWS, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT 1/12/15, ECHOS, AUTOMOBILWOCHE 2/12/15)

Cindy Lavrut