Volkswagen a fixé une date limite à son programme « témoins clés »

Volkswagen a indiqué que son programme « témoins clés » ne durerait que jusqu’à la fin du mois de novembre. Ce programme prévoit une protection pour les salariés impliqués dans l’affaire de manipulation des émissions des modèles diesel et qui avoueraient leur forfait (cf. revue de presse du 2/11/15).En fixant une date limite à ce programme, Volkswagen espère encourager les employés qui étaient au courant des manipulations mais craignent de perdre leur emploi en révélant cette information à témoigner le plus rapidement possible.A l'origine, ce programme devait être valable jusque fin décembre. Toutefois, la direction de Volkswagen estime que cela rallongerait trop l'enquête en cours. Néanmoins, malgré cette nouvelle date limite pour le programme « témoins clés », Jürgen Stackman, responsable des ventes de la marque Volkswagen, estime que l'enquête concernant les manipulations des tests antipollution ne devrait pas donner des résultats rapidement. En effet, Volkswagen ne veut pas risquer de publier des résultats erronés ou prématurés dans le cadre de cette enquête. L'enquête interne se concentrerait sur au moins 40 employés. En outre, suite à la mise en place du programme « témoins clés », plusieurs ingénieurs auraient admis avoir manipulé les niveaux des émissions de CO2 des véhicules du groupe. Ils disent avoir été contraints à de telles manipulations en raison des objectifs fixés par l'ancien président Martin Winterkorn, qui se révélaient particulièrement difficiles à atteindre.Ces ingénieurs ont concédé avoir ajouté du gazole à l'huile de moteur et avoir également joué sur la pression des pneus, afin de réduire la consommation des véhicules. Ces manipulations auraient débuté en 2013. Ces révélations montrent également des problèmes de gouvernance au sein du groupe Volkswagen qui aurait été dirigé comme une « monarchie absolue ». En effet, par peur de représailles, aucun salarié n'a osé remettre en question les objectifs fixés par M. Winterkorn, ce qui a conduit à des manipulations pour les atteindre, au moins en apparence. Avec la poursuite du programme « témoins clés », d'autres révélations ne sont pas à exclure. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 8/11/15, MONDE 10/11/15, REUTERS, AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT, SPIEGEL 11/11/15)

Cindy Lavrut