L'industrie automobile européenne a accru ses dépenses de R&D ; Volkswagen a été l'entreprise qui a le plus investi dans ce domaine

Selon l’institut d’études prospectives européen (l'IPTS, un des centres de recherches de la Commission Européenne), Volkswagen a été l’entreprise qui a le plus investi dans la recherche et le développement dans le monde en 2012.

C’est la première fois depuis 2004 qu’une entreprise européenne se hisse en tête de ce classement, qui regroupe les principales entreprises européennes et mondiales, tous secteurs confondus.

Selon l'IPTS, Volkswagen a investi en valeur absolue 9,5 milliards d'euros en 2012 (+ 32,1 %). La hausse de ses dépenses de R&D s'explique notamment par l'intégration l'an dernier de la marque Porsche.

Par ailleurs, cette étude montre également que l'industrie automobile est le secteur qui a le plus investi dans la R&D en Europe, avec 38 milliards d'euros dépensés (+ 14,4 %). Cela représente 25 % du total des dépenses de R&D investies en Europe. A titre de comparaison, les constructeurs américains ont réduits le budget qu'ils allouent à la R&D de 2,6 % et les Japonais ne l'ont accru que de 6,4 %.

En outre, les constructeurs européens ont en moyenne investi 5,1 % de leur chiffre d'affaires dans la recherche et développement (3,7 % aux Etats-Unis et 4,3 % au Japon).

Tous secteurs confondus, Volkswagen a été suivi par le Coréen Samsung. En ne prenant que les groupes automobiles en compte, Toyota s'est classé en deuxième position (avec 7,1 milliards d'euros investis), suivi par Daimler (5,6 milliards d'euros). (AUTOMOBILWOCHE 18/11/13, AUTOACTU.COM 19/11/13)

Cindy Lavrut