Volkswagen a équipé plus de 17 000 modèles Amarok de logiciels pour truquer les moteurs

Volkswagen a reconnu jeudi avoir installé un logiciel pour fausser la mesure des tests antipollution sur les moteurs diesel de 17 057 modèles Amarok, commercialisés au Brésil. Le groupe a indiqué dans un bref communiqué que les modèles de 2011 et certains modèles 2012 de ces véhicules fabriqués en Argentine sont équipés d'un système qui "peut améliorer les résultats" des mesures d'émissions de polluants en laboratoire, afin de faire passer ses voitures pour plus vertes qu'elles ne le sont.

Volkswagen a précisé qu'il était "en train de vérifier, à travers des enquêtes en Allemagne, l'influence des logiciels" par rapport aux limites des émissions établies au Brésil, pour savoir si elles ont été dépassées. L'entreprise a ajouté qu'à partir du premier trimestre 2016, elle entrerait en contact avec les propriétaires des véhicules concernés.

Selon Volkswagen, "tous les autres produits de la marque offerts sur le marché brésilien équipés avec des moteurs à essence ou avec Total Flex respectent les normes sur les émissions". (AFP 22/10/15)

Juliette Rodrigues