Volkswagen France s’excuse auprès de ses clients

Dans un entretien accordé au FIGARO (1/12/15), le président de Volkswagen France Jacques Rivoal indique qu’il présente ses excuses au nom du constructeur allemand auprès de tous ses clients français. « En France, 950 000 véhicules sont concernés par la présence d’un logiciel qui permet d’optimiser les émissions d’oxydes d’azote en période de test », souligne-t-il. « Aucun des véhicules neufs actuellement en ventes, véhicules répondant à la norme Euro-6, n’est concerné [par le scandale] », assure-t-il toutefois.

« A partir de début 2016, les propriétaires vont être contactés par leur concessionnaires pour un passage en atelier qui s’étalera sur l’ensemble de l’année. La mise à jour du logiciel ne prendra que 30 minutes pour les moteurs de 2 litres (la moitié des cas) et moins d’une heure pour le 1,6 litre et pourra être effectuée aussi pendant une révision. Nos ingénieurs allemands ont pour objectif que cette opération soit sans impact sur la puissance et la consommation des véhicules concernés, et par conséquent sur leur valeur de revente. Tous ces processus techniques sont et seront testés par l’organisme officiel allemand KBA, gage de crédibilité et de réassurance pour nos clients », assure par ailleurs le dirigeant.

Alexandra Frutos