Voitures autonomes : Baidu veut être le principal groupe chinois dans la Silicon Valley

Baidu veut être le principal groupe chinois actif dans le domaine de la conduite autonome dans la Silicon Valley. Il prévoit pour cela d’annoncer des partenariats avec plusieurs constructeurs, à commencer par Chery.Ces partenariats pourront être annoncés à Pékin, mais ils porteront sur des activités dans la Silicon Valley.L'objectif est de développer des véhicules autonomes qui pourront circuler sur les routes chinoises (bien qu'aucune date de lancement ne soit pour l'instant prévue).A l'instar de Google, Baidu utilise ses connaissances dans l'intelligence artificielle et la cartographie pour concevoir des logiciels de conduite autonome. Le projet de Baidu dans la conduite autonome est baptisé Apollo. En étant présent aux Etats-Unis, Baidu a un avantage sur son concurrent américain Waymo, qui ne dispose pas pour sa part de présence en Chine. Baidu dispose d'une équipe technique composée de 200 ingénieurs recrutés dans les universités américaines et débauchés dans des entreprises telles que Google, Facebook et Microsoft. En outre, Baidu a noué des partenariats, notamment avec Nvidia ou encore Tencent. Il a investi dans l'entreprise Velodyne (spécialisée dans le lidar) et il a acquis la société de robotique xPerception. (AUTOMOTIVE NEWS CHINA 4/7/17)

Cindy Lavrut