Vers un rééquilibrage des ventes de véhicules diesel et à essence

Au mois de novembre, les ventes de véhicules diesel ont représenté 64,2 % des ventes totales (67,3 % sur onze mois), alors que leur part atteignait 72,9 % en 2012 et 77,4 % en 2008. Le CCFA, qui indique que « ce rééquilibre naturel est durable », prévoit que les modèles roulant au gazole ne représenteront plus que 50 % des ventes en 2020, à égalité avec les véhicules à essence. Du coup, « le parc automobile dans son ensemble va suivre cette évolution avec un décalage de sept ans », précise le comité. (Latribune.fr)

Alexandra Frutos