Vers un abandon progressif des motorisations diesel dans les autobus franciliens

Le conseil d’administration du Stif (Syndicat des transports d’Ile-de-France) doit voter aujourd’hui l’abandon progressif des motorisations diesel pour les 9 000 autobus franciliens. La mesure concernera les 4 500 véhicules du réseau RATP, à Paris et en petite couronne, mais aussi les 4 500 du réseau Optile, en grande couronne, qui seront progressivement remplacés par des modèles hybrides gazole-électricité ou fonctionnant au gaz naturel. (Parisien)

Alexandra Frutos