Vers l'arrêt de la vente des voitures diesel et à essence d'ici à 2040

Plus aucune voiture diesel ou à essence ne sera vendue en France d'ici à 2040, a annoncé le 6 juillet le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, proposant aussi la création d'une prime pour aider les ménages modestes à acquérir des véhicules plus vertueux. « Nous annonçons la fin de la vente des voitures à essence et diesel d'ici à 2040 », a déclaré M. Hulot en présentant son « plan climat » lors d'une conférence de presse, reconnaissant toutefois que cet objectif était « lourd », notamment pour les constructeurs d’automobiles.

C'est une « véritable révolution », mais « les conditions sont là », a jugé Nicolas Hulot. « Nos propres constructeurs ont dans leurs cartons de quoi alimenter et incarner cette promesse [...] qui est aussi un agenda de santé publique », a-t-il ajouté.

Dans une perspective plus proche, les ménages les plus modestes vont bénéficier d'une « prime de transition » pour se débarrasser de leurs voitures aux émissions élevées au profit d'un véhicule plus respectueux de l’environnement, a-t-il aussi annoncé.

Cette prime permettra de « remplacer un [véhicule] diesel datant d'avant 1997 ou à essence d'avant 2001 par un véhicule plus propre neuf ou d'occasion », a indiqué le ministre, qui n'a pas précisé quel serait le montant de cette prime. (AFP 6/7/17)

Alexandra Frutos