Vers des mesures incitatives supplémentaires pour les V.E. en Allemagne

A l'occasion de la Conférence nationale sur l'électromobilité (cf. revues de presse des 15 et 16/6/15), la Chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que l’Allemagne n’avait pas d’autre choix que de mettre en place des mesures incitatives supplémentaires pour promouvoir les véhicules verts. Jusqu'à présent, en Allemagne, les aides pour les acheteurs de véhicules électriques ou hybrides rechargeables se sont limitées à des abattements fiscaux. En outre, le gouvernement allemand a débloqué un budget de 1,5 milliard d'euros pour financer des projets de recherche liés à l'électromobilité.Le gouvernement allemand espère prendre des décisions concernant de nouvelles aides d’ici à la fin de l’année. La Chancelière a indiqué qu'elle étudierait les exemples de mesures incitatives mises en place par d'autres pays.Dieter Zetsche, président de Daimler, a appelé à des aides à l'achat pour les véhicules électriques, estimant que l'objectif de réduction des émissions de CO2 à 95 g/km ne pourrait être atteint que si une part « considérable » du marché automobile se compose de véhicules électriques. Parmi les aides éventuelles, les entreprises qui se dotent de véhicules électriques pourraient bénéficier d'un amortissement de 50 % (cf. revue de presse du 2/6/15). Matthias Wissmann, président du VDA (association de l'industrie automobile allemande), souhaiterait qu'une décision soit prise « avant la pause estivale ». Mme Merkel a répondu que le gouvernement s'efforcerait de prendre une décision avant la fin de l'année. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 16/6/15, ECHOS 17/6/15)

Cindy Lavrut