Vers d’importantes synergies entre AMG et MV Agusta et entre Audi et Ducati

Début novembre, Daimler a confirmé qu’il allait acquérir 25 % du capital du fabricant de motos italien MV Agusta, via sa division hautes performances AMG, pour un montant évalué à 30 millions d’euros.

Le fabricant de motos italien a été fondé en 1945 sous le nom Meccanica Verghera Agusta, mais a fait faillite dans les années 1970. Il a ensuite eu plusieurs propriétaires, dont Harley-Davidson et le constructeur malaisien Proton. En 1992, la marque a été relancée par l’entrepreneur italien Claudio Castiglioni, qui l’a ensuite acquise en 2010.

L’entrée au capital de MV Agusta de Daimler fait partie d’un accord entre les deux entreprises portant sur une coopération dans le marketing et la distribution.
Dieter Zetsche, président du groupe Daimler, estime que le rapprochement avec MV Agusta offre un grand potentiel de « cross-marketing » (pratique commerciale consistant à rapprocher le marketing de deux produits similaires).

En effet, les clients achetant des motos de la marque MV Agusta et ceux achetant des voitures sportives d’AMG ont des profils similaires.

Ainsi, des motos MV Agusta devraient bientôt être commercialisées dans certains « centres de performance » d’AMG (Daimler dispose de 260 de ces centres où sont distribués et essayés les modèles de sa division hautes performances).

C’est pour la même raison qu’Audi à acquis la marque de motos Ducati en juillet 2012. D’ailleurs, AMG avait signé un accord avec Ducati dès 2011, dans l’optique d’entrer à son capital. C’est finalement Audi qui reprendra la marque aux motos rouges, mettant ainsi fin au partenariat entre AMG et Ducati.

L’intention d’Audi et du groupe Volkswagen, outre ce cross-marketing, était également de concurrencer BMW sur le marché des deux-roues. Car la moto véhicule une image positive de sportivité et de liberté qui rejaillit sur les constructeurs automobiles qui détiennent des marques de deux-roues.

En revanche, Daimler a uniquement pris une participation dans MV Agusta et a indiqué ne pas vouloir devenir un fabricant de motos.

Enfin, si AMG comme Audi se sont intéressés à MV Agusta et Ducati c’est également parce que ces deux marques de motos sont rentables et apportent des technologies qui peuvent avoir des applications dans le domaine automobile, surtout depuis l’essor des petits moteurs à trois cylindres (downsizing) et avec la nécessité de prolongateurs d’autonomie pour les voitures électriques et hybrides rechargeables.

Cindy Lavrut