Valeo, unique entreprise automobile européenne dans le top 100 mondial de l’innovation

Depuis 2011, le cabinet américain Thomson Reuters publie le « Top 100 Global Innovators », baromètre de l’innovation dans le monde qui recense les 100 entreprises et organismes de recherche les plus dynamiques en termes de brevets. Thomson Reuters ne mesure pas seulement le nombre de brevets déposés mais aussi la part de brevets octroyés par rapport au nombre de brevets déposés, la portée mondiale du portefeuille de brevets, ainsi que leur notoriété (lorsqu’un brevet d'origine est cité par d'autres demandeurs). Du coup, la Chine, premier déposant de brevets au monde n’est pas représentée, en raison de son très faible volume de dépôt de brevets à l'étranger. A ce jeu, le Japon (40 entreprises) et les Etats-Unis (35) sont les plus actifs, suivis de la France, qui parvient à monter sur le podium avec seulement dix « gagnants ». Parmi eux, trois organismes de recherche (CNRS, CEA et IFP), quatre entreprises (Alcatel, Arkema, Safran et Saint-Gobain), déjà présentes dans le classement l’année dernière, trois nouveaux entrants, avec le retour dans le classement de Valeo et de Thales (sortis en 2014) et l’entrée pour la première fois d’Alstom. Michelin, qui avait quitté le classement l’année dernière, n’y revient pas cette année.

Avec dix entreprises classées, le secteur automobile monte aussi sur le podium, derrière la chimie et les composants électroniques. Le classement, qui ne comptait que six entreprises du secteur automobile l’année dernière, dont cinq japonaises (Toyota, Nissan, Honda, Aisin Seiki et NGK) et une seule européenne, Bosch, compte cette année huit firmes japonaises (sortie de NGK et entrée de Yamaha Motor, Bridgestone, Yasaki et JTEKT), une américaine, Johnson Controls, et une française, Valeo.

Ensemble, les entreprises du classement « Top 100 Global Innovators » 2015 de Thomson Reuters ont enregistré un chiffre d’affaires de plus de 400 000 milliards d’euros et investi plus de 18 000 milliards d’euros en R&D en 2014. (AUTOACTU.COM 13/11/15)

Alexandra Frutos