Valeo mise sur la R&D pour maintenir son rythme de croissance

Après avoir réalisé un chiffre d’affaires en première monte quasiment stable au premier trimestre, la croissance est repartie pour Valeo depuis le deuxième trimestre. « Nous avons fait une croissance de 11 % au deuxième trimestre et le trimestre en cours est en ligne avec la performance du deuxième trimestre », explique Jacques Aschenbroich, directeur général de l’équipementier, dans un entretien accordé à AUTOACTU.COM (13/9/13). Une performance nettement supérieure à celle de l’industrie automobile, dont la production ne devrait pas dépasser 4 % de croissance cette année, et notamment en Europe. « Je confirme ce que j?avais annoncé avant l’été, le pire est derrière nous en Europe. La plupart des analystes et de nos clients disent que nous avons atteint le fond. La question est de savoir à quel rythme le marché européen va se relever. Nous pensons que cela sera progressif et lent », souligne-t-il.

Pour tenir une croissance en Europe à un rythme de 11 % depuis le deuxième trimestre, Valeo s’appuie sur le développement de nouveaux produits en consacrant 10 % de son chiffre d’affaires à la R&D (1 milliard d’euros en 2012). La R&D, c’est également plus de 10 % de ses effectifs avec 9 000 personnes sur près de 73 300 dans le monde. L’innovation représente désormais 35 % de ses prises de commandes au premier semestre (30 % en 2012).

Au Salon de Francfort, Valeo présente plusieurs nouveautés, parmi lesquelles une clé intelligente compatible smartphone permettant de déverrouiller, verrouiller et démarrer sa voiture ; un compresseur de suralimentation électrique qui annonce une amélioration de 27 % de la reprise à bas régime (à consommation équivalente) pour les moteurs de taille réduite ; un phare intelligent anti éblouissement 100 % LED (BeamAtic® PremiumLED), qui réduit par 5 la consommation d'énergie avec une adapation automatique des feux de route en cas de croisement avec un autre véhicule.

L’équipementier présente également la dernière évolution de son système de stationnement automatique Park4U. Dans cette nouvelle version, le véhicule peut être déposé par le conducteur à l’entrée du parking. Le véhicule est alors entièrement autonome dans la recherche d’une place de stationnement. Il peut ensuite sortir en conduite autonome du parking via une commande par smartphone.
Valeo annonce avoir déjà signé un contrat pour ce produit, qui devrait équiper un véhicule dès 2015, plusieurs autres constructeurs étant intéressés par le système. Différents développements sont par ailleurs en cours pour tendre vers la mise au point d’un véhicule autonome, dont certains dans le cadre de sa coopération avec Safran, notamment dans les systèmes de vision nocturne. « Nous avons les différentes briques technologiques nécessaires au développement d’un véhicule autonome. L’important maintenant est de les assembler », explique M. Aschenbroich, qui estime réaliste la faisabilité d’une conduite autonome d’ici à la fin de la décennie. (LATRIBUNE.FR 13/9/13)

Alexandra Frutos