Valeo compte toujours croître plus rapidement que le marché au second semestre

Valeo a réalisé un bénéfice net en baisse de 2 % au premier semestre à 190 millions d'euros. Sa marge opérationnelle a en revanche progressé de 4 %, à 384 millions d’euros, et son chiffre d'affaires de 2,8 %, à 6,17 milliards. La croissance a été tirée à la fois par l'activité « première monte », c'est-à-dire les pièces destinées aux véhicules neufs, et « remplacement ». Elle a été particulièrement forte en Amérique du Nord et en Chine, où la production automobile se porte bien.

Sur l’ensemble de 2013, Valeo compte toujours croître plus vite que le marché « dans les principales régions de production » et il vise un taux de marge opérationnelle « légèrement supérieur à celui de 2012 ». Il a revu ses prévisions pour la production automobile mondiale, qui devrait croître non plus de 1 % mais de 2 % cette année, tandis que la baisse devrait être limitée entre 2 % et 3 % en Europe, contre un repli de 4 % attendu jusqu'alors.

La croissance de Valeo est assurée par un niveau de prise de commandes qui a reculé de 5 % mais qui reste « élevé » à 7,3 milliards d'euros. De plus, le niveau de prises de commandes dans les innovations est important et elles se répartissent à peu près à parts égales entre l'Asie (39 %), l'Europe (33 %) et la région Amériques (28 %), ce qui contribue à ne pas rendre l'équipementier trop dépendant d'un seul marché.

Valeo travaille en outre pour les constructeurs allemands, qui se portent bien et qui représentent à présent 30 % de son chiffre d'affaires en première monte. (AFP 30/7/13)

Alexandra Frutos