Valeo annonce une hausse de 28 % de son bénéfice net en 2014

Bénéficiant de la croissance vigoureuse de ses activités en Chine, Valeo a annoncé un résultat net en hausse de 28 % pour 2014, à 562 millions d'euros. Le chiffre d'affaires s'est établi à 12,72 milliards d'euros, en hausse de 9 %, a précisé l'entreprise dans un communiqué. Valeo a en outre indiqué que sa marge opérationnelle avait progressé l'an passé, pour atteindre 7,2 % du chiffre d'affaires, contre 6,8 % en 2013. Elle s'est fixé pour objectif de la porter en 2015 à un niveau "légèrement supérieur à celui de 2014".

Pour cette année, Valeo vise en outre "une croissance supérieure à celle du marché dans les principales régions de production", sur la base d'une hausse de la production automobile mondiale "de l'ordre de 3 %" et de prix des matières premières et de taux de change "en ligne avec les niveaux actuels".

Même s'ils se sont inversés lors du second semestre, avec la baisse de l'euro par rapport au dollar et au yuan, les taux de change ont eu un impact négatif de 0,9 % sur l'année 2014 alors que les changements de périmètre ont eu un impact positif de 2,2 %.

Il s'agit principalement des conséquences de "l'acquisition (effective au 1er janvier 2014) de la participation de 50 % détenue par Osram dans la coentreprise Valeo Sylvania, désormais consolidée à hauteur de 100 %, et de la cession de l'activité mécanismes d'accès (effective au 30 avril 2013)", précise Valeo.

A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires croît néanmoins de 8 %. Valeo a également souligné une hausse de 18 % de ses prises de commandes, à 17,5 milliards d'euros, venant à 44 % d'Europe, 34 % d'Asie (dont 24 % en Chine) et 18 % en Amérique du Nord.

Quelque 85 % du chiffre d'affaires de Valeo proviennent du domaine d'activité "Première monte", tandis que 12 % résultent du marché du remplacement. "La hausse de 9 % de notre activité Première monte dépasse de loin la croissance de la production automobile mondiale, qui s'est établie à 2,7 % en 2014", déraille Valeo. Ces résultats doivent beaucoup à la Chine, où le chiffre d'affaires de Valeo a bondi de 28 % en 2014. Dans le reste de l'Asie, au Moyen-Orient et en Océanie, la croissance des activités est de 6 % dans un marché étal, tandis qu'en Europe, où la production automobile a crû de 3 %, le chiffre d'affaires Première monte augmente de 9 %, résultat que l'entreprise attribue à "l'attractivité de son portefeuille produits à haute valeur technologique".

En Amérique du Nord, les activités "Première monte" de Valeo ont progressé de 8 %, soit trois points de plus que la production de véhicules.

Seul point noir dans le bilan, la baisse de 16 % du chiffre d'affaires en Amérique du Sud, conséquence de la déprime des économies brésilienne et argentine. Valeo souligne toutefois ne pas y avoir perdu de parts de marché.

Jacques Aschenbroich, directeur général de Valeo, s'est félicité de la hausse des prises de commandes qui résultent selon lui "du succès commercial de nos innovations dans les domaines de la réduction des émissions de CO2 et de la conduite intuitive". "Ces résultats confortent le projet de croissance et de rentabilité de Valeo", a ajouté M. Aschenbroich dans le communiqué, alors que l'entreprise a décidé de verser un dividende de 2,20 euros par action, en hausse de 29 %. (COMMUNIQUE VALEO 24/2/15, AFP, FIGARO 25/2/15)

Juliette Rodrigues