Valeo a fait rouler un véhicule autonome sur le périphérique parisien pendant 24 heures et 766 km

Après un tour de France de 4 000 km et un tour des Etats-Unis de quelque 21 000 km, Valeo a de nouveau frappé les esprits en réalisant le tour du périphérique parisien pendant vingt-quatre heures, soit vingt tours et 766 km, avec sa voiture autonome Valeo Cruise4U (sur base Volkswagen).

Cette démonstration prend un relief particulier dans la mesure où le périphérique réunit en un même lieu de nombreuses situations complexes et inattendues : embouteillages, travaux, marquages effacés, priorités à droite, entrées et sorties particulièrement courtes, règle tacite du « 1 véhicule sur 2 » aux accès, cohabitation avec les deux-roues autorisés à remonter les files, etc. En outre, sur vingt-quatre heures, cela implique naturellement un roulage de jour comme de nuit.

Le résultat est remarquable : la voiture autonome Valeo Cruise4U a roulé à 99 % en mode autonome. « A quelques reprises, le système s'est désactivé car les deux-roues étaient vraiment trop près du véhicule », explique Marc Vrecko, directeur du Pôle Confort et Systèmes d'aide à la conduite du groupe Valeo. « Ce pourcent restant sera difficile à aller chercher, mais nous y parviendrons. Ainsi, nous estimons que le véhicule 100 % autonome sera disponible en 2020. Mais il ne faut pas confondre disponibilité avec pénétration sur le marché et vitesse de développement. C'est encore un autre sujet », ajoute Jacques Aschenbroich, président-directeur général de l’équipementier. (JOURNALAUTO.COM 30/9/16)

Alexandra Frutos