Une mission parlementaire préconise un pacte écologique entre l'Etat et la filière automobile française

Une mission parlementaire créée dans la foulée de l'affaire Volkswagen préconise un pacte écologique entre l'Etat et la filière automobile française. Le rapport de cette mission d'information est publié plus d'un an après le début du scandale aux moteurs truqués qui a ébranlé Volkswagen, mais qui a aussi mis en évidence d'importants dépassements des normes d'émissions européennes par les véhicules d'autres constructeurs en conditions réelles d'utilisation. « Le devoir de la représentation nationale est de tirer jusqu'au bout les leçons du ?dieselgate?, et d'abord celle de la faillite du régulateur, dans sa mission de protection de la santé publique et d'encadrement des normes de pollution », estime la mission dans ce texte de plus de 500 pages publié le 12 octobre. (AFP)

Alexandra Frutos