Une douzaine de distributeurs s’apprêteraient à assigner Chevrolet France en justice

Outre l’action en justice lancée par le CNPA (Conseil national des professions de l’automobile), une douzaine de distributeurs Chevrolet (parmi les 36, sur 131, qui n’ont pas encore accepté la sortie anticipée du réseau ou choisi d’effectuer leur préavis de deux ans) devraient prochainement assigner Chevrolet France pour faire reconnaître le préjudice subi par l’annonce de son retrait du marché européen. L’un d’entre eux, Pierre Galvan, y ajouterait une seconde assignation pour « abus de confiance » ayant provoqué sa faillite personnelle. (AUTOACTU.COM 21/5/14)

Alexandra Frutos