Un tribunal coréen a condamné des ouvriers syndiqués...

Un tribunal coréen a condamné des ouvriers syndiqués de Hyundai Motor Group à verser 9 milliards de wons (6,2 millions d'euros) de dommages et intérêts à ce dernier pour compenser les pertes engendrées par une grève qu'il avaient observée en 2010. (Korea Times)

Frédérique Payneau