Un tribunal américain a dégagé Toyota de toute responsabilité dans un cas d'accident mortel

Un tribunal américain a dégagé Toyota de toute responsabilité dans un accident mortel de 2009 concernant une accélération involontaire. Le constructeur, qui doit faire face à des dizaines d'autres procès similaires, s'est dit satisfait de cette conclusion, qui dédouane la conception de la voiture.

Au cours du procès, la famille de la victime avait plaidé que Toyota n'avait pas installé de système de priorité des freins, qui aurait empêché la collision. Le tribunal a toutefois tranché en faveur de Toyota, retenant que la victime avait simplement posé son pied sur l'accélérateur au lieu de la pédale de frein. (AFP 11/10/13, AUTOMOTIVE NEWS 10/10/13)

Juliette Rodrigues