Un siège intelligent pour la voiture autonome

L’automatisation de certaines phases de conduite va amener une refonte profonde de l’habitacle des véhicules. Il va être possible de voyager sans avoir à regarder la route et les voitures concepts dotées de deux paires de sièges installés face à face sont déjà connues. Mais qu’arrivera-t-il au siège lui-même ? Depuis plusieurs années, Faurecia mène des travaux prospectifs dans ce domaine. Ainsi, l’équipementier vient de dévoiler la seconde génération de son siège concept Active Wellness. Ce siège 2.0 agit en se basant sur les données recueillies dans l’habitacle, mais également sur les éléments physiologiques enregistrés par le siège lui-même. (Autostratinternational)

Alexandra Frutos