Un peu plus de deux mois après la révélation du trucage des émissions de ses moteurs....

Un peu plus de deux mois après la révélation du trucage des émissions de ses moteurs, Volkswagen fait son mea-culpa dans les journaux canadiens. Le constructeur a acheté une pleine page de publicité dans les principaux quotidiens québécois. Il y admet avoir « commis une grave erreur » et se dit déterminé à regagner la confiance de ses clients qu'il va d'ailleurs dédommager. (Autoactu.com)

Frédérique Payneau