Un million de voitures pourraient être concernées par le scandale Volkswagen en France

Sur les onze millions de véhicules diesel truqués par Volkswagen, un million pourraient être en circulation dans l’Hexagone. A la demande de France Info, le cabinet spécialisé dans l’analyse du secteur automobile Inovev a en effet calculé que 1 068 796 voitures équipées du moteur diesel à quatre cylindres de type EA 189 avaient été vendues en France entre janvier 2009 et juin 2015. Cela concernerait une trentaine de modèles et quatre marques différentes du groupe. Les véhicules Volkswagen, principalement des Golf et des Polo, représenteraient environ 60 % des ventes de ce moteur. Suivraient ensuite Audi avec un peu plus de 225 000 voitures (surtout des A3), Seat (111 000 véhicules, dont des León et des Ibiza) et enfin Skoda (94 000 voitures, principalement des Fabia et des Roomster). Mais attention, si ces véhicules sont bel et bien animés par le moteur suspect, cela ne signifie pas pour autant qu’ils soient tous équipés du fameux logiciel espion. « Aucune notion de système de test ni de conception des moteurs n’a été prise en compte. Il s’agit donc d’une enveloppe maximum de véhicules qui pourraient être concernés », a ainsi précisé Michel Costes, le président d’Inovev. (AUTOPLUS.FR 25/9/15)

Volkswagen France a confirmé le 25 septembre au PARISIEN (26/9/15) que ses moteurs 1.6 et 2.0 TDI, mais aussi 1.2 étaient concernés par l’affaire.

Alexandra Frutos