Un fonds d'investissement américain acquiert l'équipementier auto français Flexitech

Le fonds d'investissement américain Sun European Partners a annoncé qu'une de ses filiales avait acquis l'équipementier automobile français Flexitech, jusqu'alors détenu par le Japonais Mitsubishi. Le montant de la transaction n'a pas été précisé.

Flexitech a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 140 millions de dollars, selon Sun European Partners, qui entend "accélérer le développement du groupe en Asie, tout en poursuivant sa croissance sur ses marchés principaux, en Europe et en Amérique".

Flexitech, spécialisé dans la conception et la fabrication des flexibles de freins, fournit BMW, Daimler (Mercedes-Benz), Fiat-Chrysler, Ford, General Motors, Jaguar-Land Rover, PSA Peugeot Citroën, Renault-Nissan et Volkswagen. Fondé en France en 1960, Flexitech compte "plus de 1 200 salariés" et opère des sites en France, en Roumanie, aux Etats-Unis, au Mexique et au Brésil. Mitsubishi avait acquis l'entreprise en 2008.
Les usines françaises sont situées dans le département de la Loire, à Saint-André-le-Puy et Panissières. (AFP 28/10/15)

Juliette Rodrigues