Un dirigeant de Honda au Royaume-Uni met en garde contre la sortie du pays de l'Union douanière européenne

Ian Howells, dirigeant chez Honda au Royaume-Uni, a averti que quitter l'union douanière européenne entraînerait une forte hausse des coûts pour les PME du secteur équipementier britannique."Nous avons mené une enquête approfondie et nos conclusions sont formelles ; quitter l'union douanière ne fera qu'accroître les coûts administratifs, qui deviendront prohibitifs. En résumé, la chaîne d'approvisionnement risque tout simplement d'être interrompue, avec un impact évident sur notre capacité à fabriquer des véhicules de manière rentable et efficace", explique M. Howells.Honda produit dans son usine de Swindon environ 8 % des 1,7 million de véhicules assemblés au Royaume-Uni. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 20/6/17)

Juliette Rodrigues