Un délai pour mettre en conformité les cabines des camions européens ?

Il y a dix jours, le Parlement européen a voté un texte visant à imposer à l’horizon 2022 une refonte des cabines des poids lourds, qui entraînera la mise en place d’espaces plus grands et aérodynamiques. La Commission estime que ces cabines permettront d’économiser environ 5 000 euros par an en carburant pour un camion effectuant 100 000 km et de réduire ses émissions de 7?% à 10?%. Cependant, le Conseil de l’Europe a adopté cette semaine une position préliminaire, à laquelle LES ECHOS (2/5/14) ont eu accès, visant à accorder aux industriels jusqu’à 2025 pour se mettre en conformité. Au mois de juin, une réunion des ministres devra entériner cette position, qui fera ensuite l’objet d’un arbitrage entre le Parlement et la Commission.
Les industriels viennent en effet de renouveler leurs gammes, du fait du passage, le 1er janvier, à la norme d’émissions Euro-6. «?Une gamme de poids lourds est amortie entre quinze et vingt ans et demande sept années d’études. Plus que le texte en lui-même, c’est son délai d’application qui pose question, alors même que l’industrie a déjà fait beaucoup en matière d’émissions. Un camion de 44 tonnes consomme en moyenne 28 litres au 100, contre 6 litres pour une voiture pesant 1 tonne?», souligne Jean-Noël Thénault, président de Volvo Trucks France.

Alexandra Frutos