Un constructeur chinois a plagié le Renault Twizy

Le constructeur chinois Zhejiang Litong New Energy Automobile Corporation a lancé en septembre dernier un clone quasi parfait du Renault Twizy baptisé Rayttle E28, rapporte le site chinois carnewschina.com. Esthétiquement, les seules petites différences résident dans les dimensions et le poids plus importants de la copie, mais aussi dans les protections en plastique sur les roues avant, proéminentes sur le Rayttle E28, ainsi que dans le dessin du feu arrière, scindé en deux parties sur le modèle chinois. Pour le reste, les deux véhicules se ressemblent comme deux gouttes d'eau.

Les différences sont en revanche notables dans l'habitacle, mais aussi au niveau des caractéristiques techniques car, si le Chinois dispose d'un moteur électrique comparable à celui du Twizy dans sa variante la plus puissante (7,5 kW contre 8 kW pour une vitesse de pointe de 80 km/h pour les deux versions), il revendique une autonomie bien supérieure, annoncée à 130 kilomètres, contre seulement 55 à 80 km pour le quadricycle français. (AUTOPLUS.FR 13/1/15)

Alexandra Frutos