Un autre ex-dirigeant de l’équipementier japonais Denso...

Un autre ex-dirigeant de l’équipementier japonais Denso a plaidé coupable pour avoir pris part à une entente sur les prix de composants automobiles aux Etats-Unis. Satoru Horisaki, un ancien responsable de Denso au Japon, a reconnu les faits devant un tribunal de Détroit ; il va passer un an et un jour en prison et payer 20 000 dollars d’amende. M. Horisaki est le 36ème dirigeant à être inculpé dans le cadre de cette enquête gouvernementale et le sixième haut dirigeant de Denso condamné à de la prison. (AFP)

Juliette Rodrigues